Prognathe, rétrognathe… que peut faire l’orthodontie ?

Prognathe, rétrognathe… que peut faire l’orthodontie ?

Classiquement, on pense à la prognathie mandibulaire, c’est-à-dire une personne avec le menton en avant.

Prognathe, signifie pourtant « mâchoire en avant ». De même, rétrognathe veut dire « mâchoire en arrière ».

 

Comment devient-on prognathe (ou rétrognathe) ?

La prognathie vraie est d’origine génétique : on retrouve la même déformation chez d’autres membres de la famille.

 

prognathie

prognathie mandibulaire (menton en avant)

 

On n’a que peu d’action, dans ce cas, sur le différentiel de croissance entre le maxillaire (mâchoire supérieure) et la mandibule (mâchoire inférieure).

On doit donc s’y prendre tôt afin d’obtenir le maximum de résultats.

 

Si l’origine du problème est fonctionnelle, c’est l’arcade alvéolaire – qui porte les dents – qui est déformée et beaucoup moins la partie squelettique.

On parle alors de proalvéolie ou de rétroalvéolie, associée ou non à une prognathie ou rétrognathie.

 

Exemples de problèmes fonctionnels

  • la succion du pouce chez les enfants
  • une déglutition atypique
  • une mauvaise prononciation (zozottement)
  • etc.

 

L’orthodontie, pour quoi faire ?

En préambule, il est important de préciser que tous les patients présentant un problème d’ordre fonctionnel devront être vus et corrigés par un orthophoniste.

En effet, si ce n’est pas le cas, la récidive sera immédiate après le retrait de l’appareil orthodontique.

 

D’autre part, si le problème est d’ordre squelettique, il sera beaucoup plus difficile à corriger. La chirurgie devra donc être envisagée.

Quoi qu’il en soit, à l’âge adulte, l’orthodontie ne pourra corriger les décalages squelettiques : seule la chirurgie y parvient.

C’est également le cas en cas de décalages alvéolaires importants chez l’adulte.

 

Préconisations pour les enfants

Il est préférable de consulter tôt : l’appareillage orthodontique pourra en effet freiner la mâchoire trop importante, et stimuler l’autre.

Par ailleurs, lorsque la croissance est plus avancée, l’orthodontie n’aura plus beaucoup d’action sur ce genre de problème.

 

Préconisation pour les adultes

Chez les patients adultes, les dents se sont probablement inclinées sur les arcades alvéolaires pour masquer le problème (et permettre une mastication correcte par exemple).

Grâce aux radios effectuées, le praticien va pouvoir déterminer la bonne position que les dents doivent avoir sur leur base osseuse :

  • L’orthodontiste remettra les dents correctement sur leur bases osseuses
  • Le chirurgien remettra ensuite les 2 bases osseuses en face.

On parle dans ces cas-là d’orthodontie pré-chirurgicale.

 

2 exemples traités en orthodontie

Voici 2 patients traités en orthodontie, avec quelques photos pour illustrer.

 

1- Proalvéolie maxillaire importante

Cette jeune fille est venue nous consulter vers 15 ans, elle présentait une proalvéolie très importante, c’est-à-dire la mâchoire du haut très avancée par rapport à celle du bas.

En l’absence de croissance, nous avons extrait les prémolaires maxillaires gauche et droite. Nous avons ensuite reculé le secteur antérieur maxillaire dans l’espace d’extraction, jusqu’à ce que les incisives supérieures soient en contact avec les incisives inférieures.

 

 

 

 

 

2- Prognathie mandibulaire

Cette très jeune fille est venue nous consulter vers 8 ans, elle présentait une prognathie mandibulaire, avec un manque de matière osseuse sur la mâchoire supérieure.

Nous avons appareillé le maxillaire (mâchoire supérieure) et l’avons stimulé pour un développement maximum.

Le but était de repositionner les incisives maxillaires en avant des incisives mandibulaires, afin que la croissance se développe de la façon la plus harmonieuse possible.

Cette jeune fille devra être surveillée vers 12-13 ans – âge du pic de croissance chez les filles – puisque tout sera remis en question, du fait de croissance mandibulaire importante par rapport à celle du maxillaire, faible.

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information.

 

 

38 Comments

  1. Mon fils à 15 de demie on le dit qu’il une rétropathie on me dit que l’opération est obligatoire et je m’inquiète car il doit se faire opérer du nez je m’inquiète aidez moi

    • Bonjour,
      Si votre fils est rétrognathe, cela signifie qu’il a la mâchoire inférieure en retrait, ce qui provoque en général un décalage entre les dents du haut et du bas (appelé surplomb).
      La correction de ce surplomb est essentielle pour la stabilité du traitement.
      Certains décalages importants nécessitent en effet une chirurgie orthognatique d’avancement de la mâchoire du bas. Cette chirurgie n’est pas douloureuse en soi. Les suites post-opératoires sont un gonflement important pendant 7 à 15 jours mais pas plus.
      D’autres types de décalage moins importants peuvent être gérés avec des élastiques.
      Je vous conseille de discuter avec votre orthodontiste de toutes les solutions possibles, n’hésitez pas à prendre rendez-vous à notre cabinet d’orthodontie.
      L’opération du nez – rhinoplastie ou septoplastie? – est indépendante de tout cela.
      Bien à vous

  2. bonjour, mon fils de 13 ans a un décalage de 12 mm entre les dents du bas et celle du haut. C’est la machoire du haut qui est trop en avant. On me dit que seule l’opération permettra un résultat correct car l’écart est trop grand, qu’en pensez-vous? merci de votre aide

    • Bonjour,
      En effet un « décalage » de 12 mm est important et semble relever d’une indication chirurgicale associée à l’orthodontie.
      Rassurez-vous quant à la chirurgie orthognatique : ce n’est pas une opération douloureuse en soi, seules les suites post-opératoires sont un peu pénibles car on est assez gonflé pendant 7 à 15 jours.
      Néanmoins, n’hésitez pas à demander à votre orthodontiste si une solution alternative dite de compromis n’est pas possible.
      Bien à vous,

  3. Bonjour j’ai 17 ans et je cherche pertinemment à savoir si mon cas est normal ou pas . Je me suis faites extraire 3 dents de sagesses il y a un plus d’une semaine . Suite à mon opération , je me retrouve maintenant avec la machoire supérieure en avant . Dois-je m’en inquiéter ? Bien en entendu ma mère me dit de ne pas l’être que c’est normal… mais elle n’est pas chirurgien dentiste . Je me retrouve donc dans l’inconfort : du mal à mastiquer normalement , problèmes de prononciation et le sourire bien évidemment qui est mit à l’épreuve. Je tiens à préciser que tout le reste va bien, je n’ai plus mal au gencives, mes joues ne sont plus gonflées. Tout est en ordre , sauf ça. Je vais bien entendu prendre contact avec mon chirurgien dentiste. Mais en attendant je volais avoir votre avis .
    Merci de votre attention et de votre compréhension

    • Bonjour,

      Il n’y a aucune raison pour que 3 extractions de dents de sagesse modifient la position de votre maxillaire…
      Je vous invite à consulter votre praticien.

      Bien cordialement,

      Dr Issembert

  4. Bonjour. Je viens d’apprendre à 27 ans que j’ai une retrognathie mandibulaire 3-4mm, l’orthodontiste que je viens de consulter m’envoie vers une opération de la mâchoire. N’y a t-il pas d’autre alternative pour réduire ce phénomène qu’une opération? Il me semble que 3-4mm ne sont pas si excessifs. Merci de votre réponse, (je vous avouerai être terrifiée par une opération de ce type).

    • Bonjour,
      Votre question est très intéressante et je vous en remercie. Un surplomb (ou décalage) de 3 à 4 mm peut en effet nécessiter une chirurgie d’avancement mandibulaire.
      Je conçois que cela puisse faire peur mais le plus impressionnant dans cette intervention est le gonflement bénin (ou oedème) qui survient dans les 15 jours suivant l’intervention.
      La correction du décalage permet d’assurer une stabilité complète du traitement.

      Néanmoins, dans certains cas, un compromis permettant de réduire le surplomb et conduisant à accepter un surplomb résiduel permettant de garantir la stabilité à l’aide de fils de contention est possible.
      Impossible cependant de vous dire précisément ce qu’il en est dans votre cas sans vous voir en consultation.

      Bien cordialement,

  5. Bonjour
    J’ai 59 ans ,je suis prognathe 3,mon dentiste me conseille une ostéotomie maxillaire afin d’éviter de futurs problèmes . Cela ne m’a jusqu’à présent jamais gêné pour mastiquer,je n’ai pas de dents déchaussées,ni de grincements de dents nocturnes.Le souci est plus esthétique( de profil) à mon sens…
    Je crains que les inconvénients sur le long terme ne soient plus importants que les bénéfices,entre autre: douleurs, mâchoire asymétrique,problèmes de mastication.J’appréhende beaucoup la douleur liée à l’opération .
    Pensez-vous qu’à 59 ans les risques et surtout les résultats en vaille la peine ?
    Merci bien pour votre réponse;
    Cordialement

    • Bonjour,

      Je me dois tout d’abord de vous dire qu’il est très difficile de répondre à votre question sans vous voir en consultation au préalable.

      Néanmoins, voici quelques éléments qui j’espère vous aideront:

      • ce n’est pas du tout un souci de pratiquer un avancement maxillaire à l’âge de 59 ans
      • les suites post opératoires ne sont pas douloureuses, il s’agit davantage d’une gêne liée à l’oedème qui survient après l’intervention.
      • je pense qu’à tout âge cette opération vaut la peine d’être faite SI ET SEULEMENT SI c’est bien l’indication, ce qui n’est vérifiable qu’après vous avoir vu en consultation.

      Bien cordialement,

      Dr Issembert

  6. Bonjour. J ai 36 ans et après avoir eu une dent cassee a cause d une grosse carrie (celle en bas à droite tt au fond la 47) j ai ressenti de l inconfort car au fil des jours je n arrive plus à serrer mes dents normalement… je precise que ma dent cassee n a pas enrore ete soignee depuis 3 mois car apres devitalisation je souffre encore et je dois aller voir un specialiste équipé d un microscope… mnt mes dents du fond se claquent parfois entre elles et j ai une gêne pour manger… pareil quand je dors mes dents du fond se pressent entre elles et parfois j ai mal aux dents quand jme lève ou mme aussi dans la journée. Mon occlusion ne se fait plus correctement et mes dents de devant en haut commencent a se mettre de travers. Celles du bas s ecartent et ma machoire du bas a avance deja d au moins 1 mm en peu de temps. Ma dentiste parle d une récidive de niveau 3… j ai été traitée à 9 ans pour une prognathie et un alignement. Mon appareil à été retiré à mes 16 ans et je n ai pas eu de complications sauf jusqu a il y a 3 mois après ma dent cassée et carriee qui laisse place a un espace important… Pouvez vous me dire quoi faire pour éviter que cela ne s à grave? Et quelles solutions peuvent corriger cela définitivement ? Merci d avance

    • Bonjour,

      Je vous remercie pour votre message mais ne pense sincèrement pas pouvoir y apporter une réponse en l’état.
      En effet, il faut distinguer l’inconfort lié à la carie et aux soins qui ont suivi sur votre 47 du problème que vous rencontrez apparemment lié à une Classe III squelettique… Vraiment, il me faut vous voir en consultation pour vous apporter une réponse précise.

      Bien cordialement,

      Dr Issembert

  7. Bonjour!

    J’ai 22 ans, et vers l’âge de 13 ans j’ai dû porter un appareil dentaire (des bagues) pour corriger ma rétrognathie. Après l’avoir enlevé, mon orthodontiste m’a dit que je devais porter un appareil de contention (faux palais) d’abord tous les soirs, puis à des intervalles de plus en plus large, pour au final ne plus le porter du tout. Dix ans après, je continue certains soirs à porter cet appareil de contention, mais j’ai très fortement l’impression que ma machoire recule de nouveau.
    Est-ce normal? Dois-je obligatoirement avoir recours à la chirurgie?

    Merci de votre réponse,

    • Bonjour,

      Normalement le protocole de contention comprend deux fils collés en lingual (sur la face interne des dents) de canine à canine en haut et en bas à vie.

      En cas de bris des fils de contention, il est nécessaire d’avoir des gouttières amovibles de type ESSIX afin d’éviter que les dents des groupes incisivo-canins supérieurs et inférieurs ne bougent. En portant les gouttières la nuit, cela va repositionner les dents s’il y a eu des petits mouvements ainsi que les empêcher de bouger. On peut alors recoller le fil endommagé au cabinet exactement sur la position de fin de traitement.

      Je ne suis pas familier du protocole de contention pratiqué par votre orthodontiste de l’époque. En cas de récidive de traitement, je vous invite à consulter votre ex orthodontiste pour un retraitement et à lui demander quel protocole de contention il compte mettre en place cette fois-ci.

      Bien cordialement,

      Dr David Issembert

  8. bonjour, ma fille est rétrognathe d’environ 5mm, et elle a 13ans. est-ce que ce cas peut-il être corrigé avec un appareil dentaire ou l’opération est nécessaire? merci de votre aide

    • Bonjour,

      Merci pour votre message.

      A l’adolescence, ce type de décalage de classe II peut être souvent corrigé avec des élastiques et des attaches orthodontiques, mais il me faut voir votre fille en consultation pour le vérifier.

      Bien cordialement,

      Dr David Issembert

  9. Bonjour, j’ai 24 ans et j’ai la mâchoire inférieure légèrement reculée. Je me suis habituée à mon profil et cela ne me gêne pas vraiment car l’écart n’est pas trop important. J’aimerai juste savoir si la mâchoire peut se reculer d’avantage malgré que la croissance soit terminée. Merci de votre réponse. Cordialement

    • Bonjour,

      A l’âge de 24 ans, la croissance est en effet terminée et la mandibule ne reculera plus.

      Néanmoins, sachez que si vous souhaitez corriger le décalage entre le haut et le bas, à l’âge adulte, les structures osseuses ne sont plus plastiques et il n’est plus possible d’avancer la mâchoire du bas (mandibule) par des élastiques permettant une traction intermaxillaire.
      Seules une chirurgie d’avancement mandibulaire, ou dans certains cas des extractions de prémolaires maxillaires, ou encore un alignement associé à du stripping, rendent la correction de ce décalage possible.

      Bien à vous,

      Dr David Issembert

  10. Bonjour Monsieur,
    Ma mâchoire du haut étant moins large que celle du bas (je ne sais plus le nom de ce problème ni si mon commentaire est dans la bonne catégorie), mon orthodontiste m’a donné un palet « écarteur » que je dois porté 24h/24 sauf repas et lavage de dents, j’ai actuellement 19 ans et au dela des douleurs qui sont en soit normales, j’ai de gros problèmes pour m’exprimer et cela me bloque pour le mettre, je ne le porte donc que la nuit, est-ce un problème ? Si oui, savez vous comment régler ce problème de diction lié au palet ?

    Cordialement

    • Bonjour,

      Aucun appareil de traitement actif ne peut être porté seulement la nuit. Seuls les appareils de contention sont amenés à être portés seulement la nuit.

      Concernant les douleurs liées à l' »expander », je ne peux guère vous répondre car je n’utilise que très rarement cet appareil pour les patients à l’âge adulte, je vous invite à vous rapprocher de votre orthodontiste actuel.

      Bien cordialement,

      Dr David Issembert

  11. Bonjour mon fils a 19mois , quand ses 2 dents du bas on poussé il a passé son temps à les accrocher dans des jouets et les tirer, maintenant elle passe devant celle du haut (les autres dents on poussé normalement) , mais du coup pour réussir à mâcher il décale sa mâchoire du bas en la mettant plus en avant pour que les dents du bas et du haut ne se touche pas , il prend une mauvaise habitude, en plus du coup il a beaucoup de mal à manger les aliments solide car il ne peux pas les mâcher !!! Quelques chose peut être envisagée à son âge ? Cordialement

    • Bonjour,

      Merci pour votre message.
      Il n’est pas utile d’envisager un traitement orthodontique à son âge mais il faudra l’emmener chez un orthodontiste pour une visite de contrôle à l’âge de 6 ans, surtout s’il présente toujours une position d’articulé croisé dentaire.

      Bien cordialement,

      Dr David Issembert

  12. Bonjour.
    Je me permet de vous poser une question car je suis inquiet au sujet de ma fille de 3 ans qui vient d’avoir sa visite médicale à l’école maternelle. Nous avons alors remarqué que sa mâchoire inférieure est en retrait par rapport à celle du dessus.. nous pensons que la tétine est en cause (tétine dure). Aussi j’aimerai connaître les risques et savoir ce que nous devons faire pour les éviter.
    Merci d’avance!

    • Bonjour,

      A l’âge de 3 ans, il est difficile d’évaluer précisément une mandibule en retrait, et une première interception ne pourra se faire que vers l’âge de 7 ans.
      La mâchoire en retrait n’est pas liée à la tétine en tout état de cause. En revanche, il serait intéressant de préparer votre enfant progressivement à l’arrêt de la tétine.

      Bien à vous,

      Dr David Issembert

  13. Bonjour,
    J’ai 46 ans et depuis tout petit les dents de la mâchoire inférieure viennent devant celles de la mâchoire supérieure lors de la mastication. Mâchoire inférieure avancée donc. Ce phénomène est congénitale car ma mère et ma gd mère l’ont mais moins prononcé. Cela s’est accentué avec ma croissance et à l’époque mes parents n’ont pas jugé bon d’intervenir mais ça me gêne à la mastication et je me dis qu’il est temps de gérer ceci. Le décalage est relativement important car il doit être de plus d’1 cm.
    Qu’est il possible de faire pour régler ce problème?
    Je vous remercie d’avance de votre réponse.

    • Bonjour,

      Le problème que vous évoquez correspond à une situation d’articulé-croisé où les dents du bas ne sont pas circonscrites par l’arcade supérieure.
      Pour remédier à ce problème, il est en général – mais pas toujours – nécessaire d’associer une chirurgie orthognatique au port d’un appareil.

      Néanmoins, il me faut vous voir en consultation pour vous donner un diagnostic précis.

      Bien cordialement,

      Dr David Issembert

  14. Ma fille de 4 ans se mordait la langue en mangeant, respirait souvent par la bouche… Et puis le mal d’oreille récurrent sans otite m’a intriguée. Le dentiste n’a rien vu, c’est l’orthodontiste qui devait corriger sa diction à 4 ans et 8 mois, qui a diagnostiqué une prognathie.
    Peut on corriger cela très tôt : les dents du haut et du bas sont actuellement au même niveau, la langue pousse vers le bas

    • Bonjour,

      La correction d’une prognathie – si cette dernière génère des articulés croisés dentaires – peut intervenir dès l’âge de 8 ans. Elle constitue une indication d’interception précoce.
      Mais 5 ans c’est trop tôt et il n’y a aucun danger. La respiration buccale n’a pas de lien démontré avec les otites.

      Bien cordialement,

      Dr Issembert

  15. Bonjour,

    Mon fils de 9ans a eu sa visite chez le dentiste et je me suis fait « remonter »les bretelles par la dentiste car elle m’a dit que mon fils a la mâchoire du haut plus en avant que celle du bas.pour elle, c’est osseux. J’ai toujours fait suivre mon fils tous les ans et on ne m’a jamais rien dit malgré mes questions car moi-même j’ai le même soucis. J’ai eu un appareil dentaire mais sans plus car ceci devenait trop onéreux pour mes parents.
    La dentiste me dit que c’est urgent et chirurgical. Elle me dit de passer par le chirurgie aussi.
    Mes questions sont les suivantes : Dois-je obligatoirement faire une opération, est-elle remboursée et a quelle hauteur? mon fils doit-il également obligatoirement se faire opérer et est-il trop jeune si c’est le cas?
    Est-ce une opération lourde et douloureuse pour lui et pour moi?
    Merci de me répondre
    Une maman inquiète et qui culpabilise

    • Bonjour Madame,

      Tout d’abord rassurez-vous !

      La condition que vous évoquez peut faire l’objet d’une prise en charge précoce mais vous devez absolument consulter un orthodontiste spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale.

      Concernant le besoin de chirurgie, ce dernier ne peut être réévalué qu’à la fin de l’adolescence si votre enfant a bien un schéma squelettique de classe III.

      Bien à vous,

      Dr David Issembert

  16. Bonjour,

    Je me permet de vous écrire car j’ai la mâchoire du haut en avant par rapport à celle du bas.
    Mon dentiste ma dis que c’était lié au faites que je ne sache pas respirer par le nez…

    Il ma donc conseiller d’aller voir un orthodontiste pour mettre un appareil mais ne ma pas parler d’opération..

    Par ailleurs mais dents du bas ce déchaussent il ma dis que j’ai les dents d’une dame de 50ans (j’en ai 20)

    Cela pose t’il un problème pour l’opération ou la pose de l’appareil sachant que ces la mâchoire du haut qui es décaler ?

    Bien à vous ,
    Mme vassal

    • Bonjour,

      Votre mâchoire du haut est probablement trop en avant en raison d’un défaut squelettique.
      J’ai vraiment besoin de vous voir pour savoir si votre cas présente une indication chirurgicale ou non et évaluer le niveau de votre déchaussement.

      Bien à vous,

      Dr Issembert

  17. Bonjour, mon fils de 4 ans a la mâchoire du haut en arrière ainsi que les dents qui poussent en arrière. De plus, il souffre d’un trouble du langage qui paralyse sa langue qui ne pousse pas vers le haut du palais. Son problème de mâchoir peut il être lié à son trouble? Est ce réversible? Merci de votre intention

    • Bonjour,

      La position des mâchoires n’est pas liée au trouble que vous décrivez.
      Il faut que je le voie en consultation pour vous donner un diagnostic précis.

      Cordialement,

      Dr Issembert

  18. Bonjour,
    j’ai 20 ans et mon orthodentiste m’à dit hier que ma mâchoire du bas s’étant développée après avoir enlevé mon appareil il y a 4 ans, cela a poussé légèrement mes dents du haut car ma mâchoire du bas s’est avancée. Il m’a dit que la croissance devrait bientôt se finir donc rien de grave.
    Néanmoins maintenant je repense à mon père qui a une prognathie et je sais que c’est génétique, elle s’est développée tard chez lui. Du coup je m’inquiète beaucoup.

    • Bonjour,

      Si votre orthodontiste considère que le traitement est stable ainsi, vous n’avez pas de souci à vous faire.
      Si en revanche votre prognathie vous gêne esthétiquement au niveau du visage, envisagez avec lui un protocole ortho chirurgical.
      Cela nécessitera un nouveau traitement.

      Bien cordialement,

      Dr Issembert

  19. Bonjour,
    Cela fait quelques mois que nous avons remarqué avec mon mari que notre fille qui a aujourd’hui un peu plus de deux ans avait la mâchoire du haut au même niveau que celle du bas : ses dents du haut et du bas de touchaient. Déjà inquiets à ce moment-là, nous venons de nous apercevoir qu’en quelques mois l’écart s’est encore creusé dans le mauvais sens : sa mandibule semble continuer d’avancer et elle a aujourd’hui une légère prognathie (à laquelle s’ajoute des canines pointues). Outre le côté esthétique qui nous inquiète car nous craignons bien évidemment le développement d’un complexe chez notre fille qui a du coup le bas du visage proéminent, nous nous interrogeons sur le côté fonctionnel de sa déglutition, de la mastication, de son articulation ou encore de sa respiration (exclusivement buccale avec encore un bavage). J’ai lu dans vos précédentes réponses que vous ne conseilliez rien avant l’âge de 7-8 ans. Seulement, étant donné l’aggravation si rapide que nous observons je me demande si un appareillage, même léger voire intermittent, n’existait pas pour ralentir la croissance de la mâchoire inférieure ou encore favoriser le développement de la supérieure… Sa prognathie étant aujourd’hui encore légère mais déjà bien visible même bouche fermée, j’ai du mal à envisager de continuer à regarder les choses empirer en me disant « on s’en occupera dans 5 ans ». Je suis vraiment désolée de ce « pavé », je voudrais juste m’assurer que rien n’est possible dans l’immédiat pour stopper cette malformation.

    • Bonjour Madame,

      Ne vous inquiétez pas,on ne peut effectivement pas intervenir avant l’âge de 6-7 ans chez l’enfant.

      Néanmoins, n’hésitez pas à passer au cabinet pour une consultation pour que je puisse vérifier que tout évolue normalement.

      Bien à vous,

      Dr David Issembert

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mâchoire du bas en retrait et autres décalages : quelle orthodontie ? - […] vous avions déjà présenté un article traitant de la prognathie et de la rétrognathie ainsi que leur traitement avec…
  2. Appareil Invisalign ou lingual : quelles différences? quel traitement choisir ? - […] le cas si l’on a par exemple un surplomb ou un décalage trop important entre le haut et le…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *