Béance dentaire ou infraclusion, quelles causes ? Comment corriger la béance avec l’orthodontie ?

0 commentaire(s)

La béance dentaire, de quoi s’agit-il ? Comment faire pour la corriger, que l’on soit un adulte ou un enfant ?

Explications et présentation de différents cas avant et après traitement d’orthodontie.

Sommaire de l’article

N’hésitez pas à cliquer sur les différentes parties ci-dessous afin d’accéder à la section voulue dans l’article :

Définition d’une béance dentaire ou infraclusion

La béance dentaire ou infraclusion est un type de malocclusion qui désigne une situation où les dents de l’arcade supérieure et les dents correspondantes de l’arcade inférieure ne se touchent pas. Il en résulte un espace, plus ou moins important, expliquant l’usage de ce terme de « béance » dentaire.

La béance est un type de malocclusion souvent très gênant pour les patients :

  • les patients présentant une béance ont souvent une problématique fonctionnelle de mastication
  • de plus, les béances sont souvent très visibles et inesthétiques, causant un mal-être très marqué chez certains patients

On distingue différents types de béances, selon une classification bien établie. Cependant, il est important de noter que plusieurs origines peuvent se cumuler, et l’orthodontiste lors de la consultation évalue l’étiologie afin d’en déterminer un plan de traitement.

beance-sans-chirurgie-extraction-premolaires

Voici un cas de béance qui a nécessité des extractions de prémolaires mais pas de chirurgie. Le traitement a été réalisé à l’aide de bagues linguales

Classification des béances : béance postérieure, béance antérieure

On classe les béances en deux grandes familles, en fonction de la localisation de l’absence de contact entre les arcades.

  • On parle de béance postérieure lorsqu’il y a une absence de contact dans la région postérieure.

Dans ce cas, les molaires ne se touchent pas. Cette situation n’est pas la plus inesthétique, mais pose des problèmes fonctionnels, la fonction masticatoire étant alors altérée.

béance postérieure

Béance postérieure = absence de contact des dents dans la région postérieure

  • On parle de béance antérieure lorsque les dents de devant (incisives et canines en général) ne se touchent pas.

Cette situation, en plus de causer des problèmes pour manger, est souvent très inesthétique et peut s’aggraver avec le temps.

Béance antérieure

Béance antérieure = les dents de devant ne se touchent pas

Béance dentaire et/ou béance squelettique et conséquences

Si la béance peut être uniquement d’ordre dentaire, elle peut être aussi liée à la croissance des mâchoires elles-mêmes. On parle dans ce cas de béance squelettique.

La béance squelettique est en général d’origine génétique. Elle peut être traitée chirurgicalement, mais selon les cas un traitement d’orthodontie sans chirurgie peut aussi être indiqué, en fonction de la gravité de la béance et de l’objectif recherché par le patient.

béance chirurgie de rotation avant et après

Cas de béance où les dents du haut et du bas ne se touchent pas : il a fallu remonter la mâchoire du bas chirurgicalement, ce qui a également provoqué son avancement (chirurgie de rotation anti-horaire).

Dans le cas d’une béance uniquement dentaire, due à la succion du pouce par exemple ou à l’utilisation de tétine chez les petits, il peut n’y avoir besoin ni de chirurgie ni d’extraction des prémolaires, et on peut réaliser un traitement d’orthodontie avec des bagues ou des gouttières. On peut aussi mettre des élastiques.

Chez l’enfant en général les béances dentaires se traitent en arrêtant le pouce ou la tétine ou en élargissant la mâchoire du haut avec un disjoncteur associé à un dispositif anti-pouce (vaguelettes rétro-incisives).

On peut identifier en général l’étiologie chirurgicale de la béance lorsque le patient présente un visage long, des dents plutôt droites et qui ne se touchent pas à partir des prémolaires ou molaires. Dans ce cas, un traitement ortho-chirurgical est généralement nécessaire, mais une première phase orthodontique peut permettre d’éviter le traitement afin d’évaluer plus en détail la nécessité ou non de la chirurgie.

Néanmoins, ces catégories ont été simplifiées. Souvent l’étiologie dentaire et l’étiologie squelettique coexistent et il faut évaluer l’importance des causes et une en déduire une thérapeutique après étude détaillée du cas.

Diagnostic d’une béance

Afin de réaliser le diagnostic d’une béance, une consultation d’orthodontie est nécessaire, avec souvent une radiographie pour un diagnostic complet.

Car même si dans certains cas la béance est facilement identifiable pour un œil non expérimenté, il existe une multitude de situations plus ou moins impressionnantes, et qui vont mener à une approche très différente en fonction de plusieurs situations :

  • S’agit-t-il seulement d’une béance ou y a-t-il une autre malocclusion et des malpositions dentaires associées ?
  • Quelle est l’origine de la béance ? Par exemple la poussée de la langue, ou la succion du pouce pour une béance antérieure.
  • S’agit-t-il d’une béance dentaire ou d’une béance squelettique ?
  • Le patient est-il encore en croissance ?

En fonction des réponses à ces questions et à l’analyse détaillée de la situation, l’orthodontiste peut proposer un ou plusieurs plans de traitements au patient, et lui présenter les avantages et les inconvénients de chaque solution.

Les origines d’une béance : une étiologie multi-factorielle

Il est important de noter que tous ces facteurs ne sont pas exclusifs et qu’il peut y avoir plusieurs causes à une béance. Certains facteurs liés à des habitudes peuvent être modifiés chez l’enfant, ce qui dans certains cas pourra résoudre définitivement le problème. Dans le cas de facteurs génétiques en revanche, on optera plutôt pour un traitement orthodontique ou ortho-chirurgical en fonction des cas.

Succion du pouce et béance

La succion répétée et continue du pouce peut être à l’origine d’une béance. Afin de faire abandonner cette habitude, on peut expliquer au patient l’importance de l’arrêt de la succion et l’accompagner dans la démarche.

Il existe aussi des appareils dédiés, avec une grille anti-pouce, pour empêcher le geste.

grille anti-pouce pour éviter la succion répétée et continue du pouce

Grille anti-pouce pour éviter la succion répétée du pouce à l’origine de béances chez les enfants

Langue et béance

La langue, en particulier chez l’enfant, peut avoir un impact sur la béance. En général, ce n’est cependant pas la seule étiologie.

Béance génétique

La béance peut être d’origine génétique, qu’il s’agisse d’une béance squelettique ou d’une béance dentaire.

Comment corriger une béance ? Les différents traitements orthodontiques proposés

Plusieurs types de traitements orthodontiques sont possibles pour corriger une béance. On peut agir essentiellement de 3 façons, en fonction des cas :

  • Les modifications des habitudes
  • Un traitement d’orthodontie par bagues ou aligneurs comme Invisalign, avec ou sans extractions de prémolaires
  • Une chirurgie maxillo-faciale

Les aligneurs transparents Invisalign, un traitement efficace ?

Les traitements d’orthodontie par aligneurs transparents sont tout à fait adaptés au traitement des béances. Le traitement demande une grande expertise du praticien avec la technique d’alignement dentaire invisible Invisalign, et dure en général entre 1 et 2 ans en fonction des cas.

L’usage des gouttières d’alignement peut aussi se faire dans le cas d’un traitement ortho-chirurgical. Là encore, seule la première consultation permet d’analyser la situation et de déterminer les possibilités de traitement.

aligneurs dentaires Invisalign

Les aligneurs dentaires Invisalign, une technique qui permet aussi de traiter certains cas de béance, si votre orthodontiste maitrise parfaitement la technique pour ce type de cas 

La correction chirurgicale de la béance : quand est-elle indiquée ?

La correction chirurgicale est indiquée lorsqu’on a identifié une béance d’origine squelettique.

La chirurgie intervenant toujours en milieu de traitement, il est possible dans certains cas que le geste chirurgical ne soit pas nécessaire, après un premier alignement orthodontique. Dans ce cas on finalise l’alignement orthodontique sans pratiquer de chirurgie.

Quel geste chirurgical adopter ?

Afin de corriger chirurgicalement une béance, on réalise une chirurgie de rotation anti-horaire de la mâchoire du bas, parfois combiné à une chirurgie de la mâchoire du haut.

chirurgie de correction d'une béance dentaire

Geste chirurgical pour corriger une béance : rotation anti-horaire de la mâchoire du bas + chirurgie de la mâchoire du haut

C’est le chirurgien maxillo-facial qui va déterminer précisément en consultation le geste à réaliser, sur la base d’éléments dont notamment le bilan radiographique.

La chirurgie peut avoir lieu à partir de 13 ou 14 ans lorsque les premières molaires apparaissent sur l’arcade, sauf cas de prognathie associée.

Béance postérieure chez l’adulte traitée sans extraction ni chirurgie

Voici un cas de béance postérieure traitée à l’aide d’attaches vestibulaires, sans extraction ni chirurgie associée.

beance-posterieure-attaches-vestibulaires-sans-chirurgie

Le traitement a été réalisé à l’aide d’attaches vestibulaires ou bracket mais aurait aussi pu être réalisé avec Invisalign

La patiente s’est présentée en consultation afin de traiter sa béance. Elle s’attendait à une prise en charge ortho-chirurgicale. Cependant, l’examen clinique et radiologique n’ont pas révélé de béance squelettique.

beance-adulte-face-sans-chirurgie

Photos de face avant et après traitement de la béance, sans chirurgie

La présence d’espaces inter-dentaires sur l’arcade maxillaire a permis d’éviter les extractions qui sont parfois associées au traitement non-chirurgical des béances.

Photos de profil avant et après traitement sans chirurgie maxillo-faciale

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les afficher en plus grand :

Ce traitement a duré 2 ans et a été réalisé à l’aide d’attaches vestibulaires (ou bracket en anglais). Il aurait aussi pu être réalisé à l’aide de gouttières Invisalign mais la patiente a souhaité avoir des bagues externes en céramique blanche avec fil blanc très discrètes aussi.

Adulte avec une béance antérieure traitée en orthodontie linguale avec chirurgie maxillo-faciale

Cette patiente s’est présentée en consultation d’orthodontie dans notre cabinet afin de traiter sa béance.

Les examens clinique et radiologique ont révélé une béance d’origine squelettique mais également liée à la succion du pouce. La patiente présentait aussi une mâchoire du haut étroite, ainsi qu’un menton et une mâchoire du bas très fuyants.

Une disjonction maxillaire a d’abord été réalisée, suivie d’un pré-alignement orthodontique à l’aide de bagues linguales. Dans un second temps, une seconde chirurgie d’avancement et de rotation anti-horaire de la mandibule a été réalisée.

beance-anterieure-lingual-avec-chirurgie-maxillo-faciale

Cas de béance antérieure traitée à l’aide d’attache linguales avec chirurgie maxillo-faciale associée

Explications sur le traitement orthodontique mis en place

Dans le cas d’une mâchoire du haut (maxillaire) trop étroite, on peut écarter le palais afin d’obtenir un bon emboitement des dents. En effet, si l’on observe la photo de début de traitement, on voit que les dents du bas sont plus vers l’extérieur que les dents du haut, ce qui ne permet pas un bon emboitement.

beance-adulte-face-avant-apres

Photos avant et après traitement de la béance antérieure avec chirurgie maxillo-faciale

On utilise alors un appareil qui va exercer une force latérale au niveau des molaires afin d’écarter le palais : le disjoncteur.

Le disjoncteur peut être à appui dentaire (il prend appui sur les dents à l’aide de bagues), ou à appui osseux, auquel cas une petite opération est nécessaire pour l’installer. En quelques semaines seulement, un espace se crée entre les deux incisives supérieures, le palais est écarté, l’occlusion souhaitée est obtenue et on peut alors aligner les dents afin d’obtenir un bon alignement dentaire.

Dans ce cas, une fois l’écartement (la disjonction) et un premier alignement dentaire réalisés, un chirurgien maxillo-facial a réalisé une chirurgie d’avancement de la mâchoire du bas, qui était très en retrait. Cette chirurgie a permis d’obtenir l’occlusion souhaitée, mais aussi un gain esthétique pour la patiente avec un menton plus en avant et aligné avec le reste du visage.

La mandibule (mâchoire du bas) étant légèrement déviée, le chirurgien a réalisé une rotation anti-horaire (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) de la mâchoire dans le même geste chirurgical.

Photos de profil avant et après traitement en lingual avec chirurgie maxillo-faciale

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les afficher en plus grand :

Le traitement a duré environ 3 ans au total. En fin de traitement, des fils de contention ont été posés en haut et en bas assortis à des gouttières de contention en haut et en bas.

Béance chez l’enfant traitée à l’aide d’un disjoncteur et d’attaches vestibulaires

Exemple d’un cas de béance lors de la croissance traité à l’aide d’un disjoncteur et d’attaches vestibulaires. Voici un cas de béance associée à un articulé croisé bilatéral. Le traitement a duré un peu plus de 2 ans au total, avec une interruption d’une année entre les deux phases du traitement.

Ce traitement a nécessité la mise en place d’un disjoncteur.

Il a été suivi d’une interruption d’un an puis d’une seconde phase de traitement avec des bagues en céramique.

beance-enfant-disjoncteur-attaches-vestibulaires

La béance lors de la croissance : exemple d’un cas chez l’enfant traité à l’aide d’un disjoncteur et d’attaches vestibulaires

Des fils de contentions rigides ont été disposés en haut et en bas de canine à canine sur les surfaces linguales. Des gouttières de contention de sécurité ont également été réalisées.

Photos avant / après traitement de la béance chez cette enfant

Cliquez sur les photos pour les afficher en grand format :

Vous avez une béance dentaire et souhaitez l’avis d’un orthodontiste à ce sujet ? N’hésitez pas à nous contacter au 01 73 79 29 08 ou à prendre rendez-vous directement sur Doctolib :

 

Par ,le 16 décembre 2021

Vous aimerez aussi