L’orthodontie chez l’adulte : un exemple de traitement Invisalign

0 commentaire(s)

Nous vous proposons un exemple de traitement orthodontique sur adulte – vidéo à l’appui – pour lequel la technique Invisalign a été proposée.

Un sourire disgracieux

La patiente – âgée de 26 ans lors de la 1ère consultation – est venue nous consulter car elle estimait avoir un sourire disgracieux.

sourire disgracieux

La patiente estimait avoir un sourire disgracieux

Après une première visite au cours de laquelle la patiente a exprimé sa demande, il lui a été prescrit un bilan radio.

Puis, la deuxième visite, après réception des radios, a permis d’établir un plan de traitement en fonction des désirs de la patiente et des possibilités des diverses techniques.

Principales constatations effectuées sur la patiente :

  • une déviation du milieu incisif (le milieu de la mâchoire supérieure n’était pas correctement positionné)
  • une malpositions des incisives (les deux incisives latérales étaient positionnées en importante rotation)
  • un fort encombrement des incisives inférieures

Traitement orthodontique proposé

invisalign adulte

Un traitement Invisalign chez un adulte

Nous avons proposé à notre patiente un traitement orthodontique sur la base des mouvements suivants :

  • un recul de tout le secteur supérieur droit jusqu’à retrouver un articulé correct (amélioration de la mastication)
  • et récupérer suffisamment de place afin d’aligner les incisives latérales

Nous lui avons proposé d’effectuer ce traitement orthodontique à l’aide de la technique linguale Incognito, ou bien alors à l’aide des gouttières Invisalign invisibles.

Le choix de la patiente s’est finalement porté sur Invisalign.

Durée du traitement orthodontique proposé

Après 18 mois d’appareillage, le traitement s’est terminé, comme prévu.

Notre patiente est très satisfaite de son nouveau sourire.

sourire

Un nouveau sourire

La contention

Une contention permanente est nécessaire pour tous les traitements orthodontiques adultes.

Il s’agit :

  • soit d’une gouttière – amovible- à porter chaque nuit,
  • soit un arc lingual collé de canine à canine, invisible et non gênant.

Par , le 25 avril 2015

Vous aimerez aussi